- By Pierre Frey

Learning from Vernacular : Pour une nouvelle architecture vernaculaire

  • Title: Learning from Vernacular : Pour une nouvelle architecture vernaculaire
  • Author: Pierre Frey
  • ISBN: 2742793887
  • Page: 149
  • Format: broch
  • Learning from Vernacular Pour une nouvelle architecture vernaculaire J ai toujours pens que la mat rialisation de l architecture n a pas lieu au moment o elle se dessine mais au moment o elle se construit Sinon elle n a pas de sens L architecture vernaculaire n e su

    J ai toujours pens que la mat rialisation de l architecture n a pas lieu au moment o elle se dessine, mais au moment o elle se construit Sinon, elle n a pas de sens L architecture vernaculaire, n e sur place, fa onn e par les contraintes, est par d finition plus contextuelle Sa force, en m me temps que sa fragilit , vient du fait qu elle se situe dans la permanence et non dans l v nement , Patrick Bouchain

    1 thought on “Learning from Vernacular : Pour une nouvelle architecture vernaculaire

    1. Excellente base afin d'accompagner une réflexion sur les habitations déshumanisées de l'après seconde guerre mondiale. Les pratiques vernaculaires sont à l'architecture ce que les circuits courts et la production locale sont au maraichage: fabriquer avec les ressources naturelles locales en laissant une place à la relation humaine sur le chantier et en utilisant un savoir faire capitalisé par de nombreuses générations. Quelle créativité, quelle inventivité. Malheureusement, comme dan [...]

    2. Tout architecte et tout élu devraient méditer cet ouvrage. C'est l'antidote des planifications urbaines qui industrialisent nos villes et de ce qui nous fait oublier ce que veut vraiment dire "habiter"

    3. Pour ceux qui se posent des questions du pourquoi et du comment faire de l'architecture écologique et solidaire, c'est une base théorique qui met en évidence les tenants et les aboutissants du système en place. Pierre Frey offre une vision claire et pertinente sur la situation d'aujourd'hui, même si on préférerai ne pas voir .Un petit point faible, les exemples proposés en deuxième partie sont survolés et on reste sur sa faim.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *